Que sont les services d’application ?
janvier 27, 2023
Application services

Les services d’application sont un ensemble de services et de processus qui aident les entreprises à gérer leurs applications informatiques. Ces services peuvent inclure la conception, le développement, les tests, le déploiement, la maintenance, la gestion des données, la sécurité, la performance, la gestion des incidents et le support. Les services d’application peuvent également inclure la modernisation des applications existantes, l’intégration d’applications d’entreprise et la gestion de la sécurité des applications. Ces services peuvent être fournis par une entreprise de services d’application ou par une équipe interne de l’entreprise. Leur but est de gérer efficacement tous les aspects des applications pour répondre aux besoins des utilisateurs et améliorer les performances de l’entreprise.

Les services de gestion d’application

Les services de gestion d’application (Application Management Services ou AMS) sont un ensemble de services et de processus qui aident les entreprises à gérer efficacement leurs applications informatiques. Les services AMS peuvent inclure :

  1. La gestion des performances : Surveillance et analyse des performances de l’application pour détecter les problèmes et les résoudre rapidement.
  2. La gestion de la disponibilité : Surveillance et analyse de la disponibilité de l’application pour s’assurer qu’elle est accessible aux utilisateurs en tout temps.
  3. La gestion de la sécurité : Mise en place de mesures de sécurité pour protéger les données et les systèmes de l’application contre les menaces.
  4. La gestion des mises à jour et des correctifs : Mise à jour de l’application pour corriger les bogues et améliorer les fonctionnalités.
  5. La gestion des incidents : Identification et résolution des incidents pour minimiser les temps d’arrêt de l’application.
  6. La gestion de la capacité : Évaluation et ajustement de la capacité de l’application pour répondre aux besoins en constante évolution des utilisateurs.

Les services AMS peuvent être fournis par une entreprise de services d’application ou par une équipe interne de l’entreprise. Leur but est d’optimiser les processus et la performance des applications pour les utilisateurs.

Modernisation des applications

La modernisation des applications consiste à adapter les applications existantes pour les rendre plus performantes, plus fiables et plus sûres, en utilisant les dernières technologies et les meilleures pratiques de développement. Il existe différentes stratégies pour moderniser les applications, notamment :

  1. La refonte : Il s’agit de réécrire complètement l’application en utilisant des technologies plus récentes et des architectures plus modernes.
  2. La récupération : Il s’agit de récupérer le code source de l’application existante et de le réécrire pour utiliser des technologies plus récentes.
  3. La réplat-forming : Il s’agit de conserver le code source existant et de le transposer sur une plateforme différente (par exemple, passer d’une application Windows à une application Web).
  4. La modernisation incrémentale : Il s’agit d’apporter des modifications progressives à l’application existante pour la rendre plus moderne, en utilisant des techniques telles que la refactorisation, l’ajout de tests automatisés, l’intégration continue, etc.
  5. La migration : Il s’agit de déplacer l’application existante vers un environnement de cloud computing pour bénéficier des avantages de l’informatique en nuage tels que la scalabilité, la flexibilité et la réduction des coûts.

Il est important de noter que la modernisation des applications n’est pas une solution unique et qu’il est important de choisir la stratégie qui convient le mieux aux besoins de l’entreprise en fonction de son budget, de son calendrier et de ses objectifs.

Intégration d’application d’entreprise

L’intégration d’applications d’entreprise (Enterprise Application Integration ou EAI) est le processus de connecter différentes applications d’entreprise pour partager les données et les fonctionnalités de manière transparente pour les utilisateurs. Il existe plusieurs méthodes pour intégrer les applications d’entreprise :

  1. L’intégration par middleware : Il s’agit d’utiliser un logiciel intermédiaire (middleware) pour connecter les applications ensemble. Le middleware peut fournir des fonctionnalités telles que la gestion des messages, la gestion des transactions et la gestion des protocoles.
  2. L’intégration par bus de données : Il s’agit d’utiliser un bus de données pour connecter les applications ensemble. Le bus de données peut fournir des fonctionnalités telles que la gestion des événements, la gestion des workflows et la gestion des règles métier.
  3. L’intégration par services web : Il s’agit d’utiliser des services web pour connecter les applications ensemble. Les services web peuvent être utilisés pour exposer les fonctionnalités des applications comme des services, qui peuvent être utilisés par d’autres applications.
  4. L’intégration par conteneur : Il s’agit d’utiliser des conteneurs pour regrouper les applications ensemble. Les conteneurs peuvent fournir des avantages tels que la facilitation de déplacement, la scalabilité, la sécurité et la flexibilité.

Il est important de noter que l’intégration d’applications d’entreprise peut être complexe et nécessite une planification et une mise en œuvre minutieuses pour garantir une intégration réussie. Il est également important de tenir compte des aspects de sécurité, de conformité et de gestion des données pour garantir que les données partagées sont protégées et utilisées de manière appropriée.

Les services de sécurité des applications

Les services de sécurité des applications (Application Security Services) sont un ensemble de services et de processus qui aident les entreprises à protéger leurs applications informatiques contre les menaces de sécurité. Les services de sécurité des applications peuvent inclure :

  1. L’analyse de sécurité des applications : Il s’agit de tester les applications pour détecter les vulnérabilités et les faiblesses de sécurité. Cela peut inclure des tests d’intrusion, des analyses de code statique et des audits de sécurité.
  2. La protection des données : Il s’agit de protéger les données sensibles stockées ou transmises par les applications. Cela peut inclure la cryptographie, la gestion des accès et la gestion des identités.
  3. La conformité : Il s’agit de s’assurer que les applications répondent aux exigences réglementaires et aux normes de sécurité. Cela peut inclure la conformité aux normes de sécurité telles que PCI-DSS, HIPAA, etc.
  4. La gestion des incidents : Il s’agit de détecter, de répondre et de remédier aux incidents de sécurité. Cela peut inclure la gestion des alertes de sécurité, la réponse aux incidents et la récupération d’urgence.
  5. La formation et la sensibilisation : Il s’agit de sensibiliser les employés et les utilisateurs aux risques de sécurité et aux meilleures pratiques pour les éviter.

Les services de sécurité des applications peuvent être fournis par une entreprise de services de sécurité ou par une équipe interne de l’entreprise. Leur but est de protéger les applications et les données contre les menaces de sécurité pour garantir la sécurité et la confidentialité des informations de l’entreprise.

 Les outils et les méthodologies pour tester les applications

Il existe différents outils et méthodologies pour tester les applications, qui peuvent varier en fonction de la complexité de l’application et des exigences de qualité. Voici quelques exemples courants:

  1. Test unitaire : Il s’agit de tester chaque composant ou module individuellement pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. Les tests unitaires peuvent être automatisés à l’aide d’outils tels que JUnit, NUnit, etc.
  2. Test d’intégration : Il s’agit de tester comment les différents composants ou modules de l’application fonctionnent ensemble. Les tests d’intégration peuvent être automatisés à l’aide d’outils tels que Selenium, Appium, etc.
  3. Test de performance : Il s’agit de tester la performance de l’application en termes de temps de réponse, de capacité de traitement, de mémoire, etc. Les tests de performance peuvent être automatisés à l’aide d’outils tels que Apache JMeter, Gatling, etc.
  4. Test de sécurité : Il s’agit de tester les vulnérabilités de sécurité de l’application. Les tests de sécurité peuvent être effectués à l’aide d’outils tels que Nessus, Nmap, etc.
  5. Test d’acceptation : Il s’agit de tester si l’application répond aux besoins de l’utilisateur et aux exigences du projet. Les tests d’acceptation peuvent être effectués manuellement ou automatisés à l’aide d’outils tels que Cucumber, FitNesse, etc.

Il est important de noter que chaque méthodologie de test a ses propres avantages et inconvénients et qu’il est important de choisir les outils et les méthodes les plus appropriées pour les besoins spécifiques de l’application et des utilisateurs.

 

 

 

Articles récents
Articles similaires
Pourquoi utiliser un logiciel CRM ?

Pourquoi utiliser un logiciel CRM ?

Pourquoi utiliser un logiciel CRM ? Toute entreprise fait face à une gestion quotidienne de la relation client impliquant ainsi l’utilisation d’un...

Tags