Pourquoi la qualité des logiciels est-elle importante ?
octobre 1, 2022
Pourquoi la qualité des logiciels est-elle importante ?

Pourquoi la qualité des logiciels est-elle importante ? 

La transformation digitale a connu une véritable accélération du fait de la survenue de la pandémie du Covid-19. Cette accélération a joué un rôle primordial dans l’installation des logiciels dans le mode de travail d’un grand nombre d’entreprises mais également dans la vie de tous les jours ainsi qu’au niveau des mécanismes d’apprentissage. Ainsi, le monde entier s’est mis à l’heure de la numérisation et l’utilisation des logiciels est devenue indispensable. Assurer la qualité de ces produits numériques relève désormais d’une nécessité accrue.  

En quoi la qualité des logiciels est-elle importante ?  

La transformation digitale a nécessité au cours des dernières années le développement et la mise à jour de nouveaux services numériques ainsi que des nouvelles applications et ce, dans un délai court en réponse aux besoins de ladite transformation. Toutefois, cette forme de précipitation a souvent conduit à un développement au détriment de la qualité des logiciels qui s’est dégradée à quelque endroit. Or, la qualité est un élément crucial dans l’univers du digital et du numérique en ce sens qu’une simple faille non identifiée ou repérée pourrait provoquer des pannes assez importantes au niveau du système. Dans le même ordre d’idée une fausse configuration des plateformes cloud peut engendrer une perte des données ou encore leur violation.  

La qualité des logiciels est d’autant plus importante que les défauts constatés au niveau de ceux-là entraînent une hausse conséquente du coût de développement. De plus, lorsque le logiciel est mis en marche, un coût sera engagé en matière de recherche et de correction des failles et des anomalies qui sera plus important que celui fixé au cours de l’étape de conception et de développement.     

Quelles sont les clés d’amélioration de la qualité des logiciels ?  

Compte tenu de la nécessité de développer et de mettre à jour les logiciels et applications, il convient de réaliser en priorité les différents tests de qualité ainsi que le suivi nécessaire de manière à pouvoir proposer une expérience digitale de haute qualité, démunie de toute faille et satisfaisant les attentes des utilisateurs. Grâce aux différentes innovations dans le domaine de l’intelligence artificielle, les plateformes proposant les tests de logiciels sont mises à contribution dans cette démarche d’amélioration de la qualité des logiciels 

Le fonctionnement de ces outils est de toute évidence fiable car il se base sur les conclusions faites de l’utilisation des logiciels dans des conditions réelles, faisant ressortir les fonctionnalités des logiciels qui génèrent le plus de bénéfices. Les plateformes en question proposent des tests automatisés dont l’action porte précisément sur les parcours des utilisateurs dans les logiciels ayant le plus d’intérêt pour l’entreprise concernée. Il s’agit donc d’une opération d’automatisation intelligente des tests qui permet aux entreprises de développer des logiciels d’une haute qualité dans un délai court tout en mettant un terme aux actions chronophages.       

Les stratégies d’automatisation des tests de qualité et l’Intelligence Artificielle 

La particularité de l’Intelligence artificielle dans ce contexte est qu’elle donne la possibilité d’aller outre les tests qui se tiennent sur des règles. L’IA fait appel à des algorithmes afin de préparer les systèmes aux instructions de manière efficace et ce, à partir de données fournies en masse. L’IA permet de ce fait de mettre en place un outil d’automatisation des tests ayant la capacité de reproduire les comportements des utilisateurs tout en limitant la participation des testeurs humains.    

La spécificité de l’automatisation intelligente des tests est qu’elle permet l’évaluation d’éléments cruciaux à l’instar des performances, des fonctionnalités, ainsi que de l’ergonomie des logiciels. Elle ne se limite pas donc à la simple vérification du code. D’autres technologies de pointe outre l’IA sont également intégrées telles que l’analytique, le Machine Learning dans le but de déterminer l’expérience utilisateur plus communément appelée UX (User Experience).  

La qualité logicielle et les nouvelles tendances 

Tant que la transformation digitale se poursuit et le développement de nouveaux produits numériques se poursuit de manière accélérée, la qualité des logiciels revêt une importance capitale. Ainsi, toute entreprise est tenue d’effectuer une veille continue quant à la manière avec laquelle les utilisateurs de ces logiciels interagissent. Cette veille permettra de vérifier que les performances et les fonctionnalités des logiciels correspondent aux besoins des utilisateurs. Il existe quelques nouvelles tendances dont sera empreinte la qualité logicielle dans la période à venir.  

  • Les performances : dans le cas où il existe un retard de performance dépassant les 3 secondes, l’utilisateur s’orienterait vers un logiciel concurrent estimant que le service est défaillant. Il est donc indispensable de mener des tests de performance et de charge de manière continue afin de garantir la qualité logicielle et sa réactivité.  
  • Le contrôle qualité : pour qu’une entreprise puisse tirer profit de son logiciel, il faudra qu’il soit innovant, qu’il offre une expérience utilisateur singulière ainsi qu’une réactivité accrue. Il est nécessaire qu’il y ait un contrôle qualité en permanence assorti d’une anticipation des failles de fonctionnement.  
  • L’expérience utilisateur : l’UX représente un élément majeur de distinction pour une entreprise. L’expérience utilisateur est un élément attractif du client qui doit permettre de le retenir et le fidéliser. L’UX doit de ce fait être exceptionnelle afin de permettre à l’entreprise de renforcer sa base clientèle. 

Comment développer et maintenir un logiciel de qualité ?  

Afin de pouvoir mettre en place un logiciel de qualité et la maintenir, il est indispensable de recourir à quelques facteurs clés. Il est question d’accorder le temps nécessaire aux développeurs de logiciel pour qu’ils maîtrisent la documentation afférente aux différents besoins de l’entreprise. Aussi, il faudra détecter et identifier les éventuelles erreurs ou failles suffisamment tôt lors de la mise en marche. La formation des développeurs et des collaborateurs internes responsables de l’assurance qualité est également indispensable pour l’amélioration des compétences d’analyse et techniques. L’entreprise devra de même mettre en place une documentation de mode d’emploi et de technicités relative au logiciel développé. Aussi, le code de vérification doit être révisé par des cercles de qualité et des normes de conformité doivent être suivies.   

La qualité logicielle doit évoluer et s’améliorer tant que l’accélération du développement de produits et services numériques se poursuit. Il y va de la prospérité économique de l’entreprise et de la garantie de son développement dans un monde de plus en plus digitalisé.   

Articles récents
Articles similaires
Tags