L’industrie 4.0 : C’est quoi l’usine 4.0
octobre 1, 2022
les technologies qui permettent l’industrie 4.0

L’industrie 4.0 : C’est quoi l’usine 4.0

L’industrie 4.0 renvoie à la notion de la fabrication intelligente et marque la réalisation de la transformation digitale des opérations de production notamment. L’industrie 4.0 offre de nombreux avantages dont une flexibilité et une productivité importantes ainsi qu’une prise de décision en temps réel. Désormais grâce à l’industrie 4.0, les entreprises disposent de méthodes de fabrication et de distribution de leurs produits qui sont améliorées. Ainsi, de nouvelles technologies sont intégrées au cœur de leurs dispositifs de production, à l’instar de l’Intelligence artificielle, le cloud computing, l’Internet des objets ou encore l’apprentissage automatique. Ces outils de l’industrie 4.0 sont également intégrés au niveau des opérations de production.

Comment se définit l’industrie 4.0 ?

L’industrie 4.0 permet la mise en place d’usines intelligentes qui sont équipées de robotique et de logiciels intégrés dont la mission est de collecter et d’analyser les différentes données liées à la production et par conséquent permettent une prise de décision plus avisée. L’apport bénéfique de l’industrie 4.0 est avéré et ne fait plus place à un doute de surcroît lorsqu’il est question d’une plus grande valeur ajoutée. En effet, les outils de l’industrie 4.0 permettant de combiner les données des opérations et dispositifs de production d’une usine à d’autres données telles que celles liées à la chaîne d’approvisionnement, ainsi que les données opérationnelles des procédés d’organisation des ressources de l’entreprise, soit l’ERP. Cette combinaison offre le moyen de disposer d’une meilleure visibilité.

L’ensemble des ces technologies digitales ouvrent la voie à une automatisation accentuée, à une optimisation automatique des évolutions des mécanismes, à la mise à disposition d’une maintenance prédictive ainsi qu’à un levier de réactivité et d’efficacité inédit par rapport aux besoins des clients. L’industrie intelligente vise donc la transformation numérique de l’entreprise afin d’en faire une organisation produisant de bien meilleures performances et ce, grâce à l’adoption d’un nouveau modèle régi par l’interconnexion de l’ensemble des départements de l’entreprise. Tous les processus et procédés industriels sont désormais automatisés et numérisés à même de permettre l’amélioration de la qualité de la production, de la productivité, la rentabilité, les différentes performances et notamment l’efficacité. Une industrie intelligente devenue possible par le biais de nouvelles technologies à l’instar de l’analytique, de la robotique, du big data, du cloud computing, de l’intelligence artificielle, des technologies cognitives ou encore de l’Internet des objets.

Quelles sont les technologies qui permettent l’industrie 4.0 ?

Comme mentionné en sus, l’industrie 4.0 a été mise en place grâce à l’utilisation d’un nombre de technologies intelligentes qui forment les piliers de l’industrie intelligente.

  • Le cloud computing : Cette technologie est un indispensable pour l’industrie 4.0, elle permet l’interconnexion entre la production, l’ingénierie, les ventes et la distribution, la chaîne d’approvisionnement ainsi que tous les services. En d’autres mots, le cloud computing permet la mise à disposition de services informatiques tels que la gestion réseau, les logiciels, l’intelligence artificielle ou les serveurs et ce, par le biais de l’Internet afin de bénéficier de ressources flexibles et agiles, des innovations ainsi que des économies d’échelle. Le cloud permet de même un traitement plus rentable de toutes les données stockées et analysées. S’agissant des PME, le cloud computing offre la possibilité de réaliser une réduction des coûts de démarrage.
  • L’intelligence artificielle : Il s’agit d’une technologie incontournable pour l’exploitation des données dérivées des objets connectés. L’exploitation des données stockées et récoltées se fait en temps réel, pour être traitées, analysées et soumises à un opérateur. L’intelligence artificielle permet au technicien d’être dans l’anticipation de tout éventuel changement de composant sur un équipement. Il s’agit de la maintenance dite contextualisée à l’unité de production.
  • La réalité augmentée : Elle s’oppose au concept de la réalité virtuelle en accordant la possibilité d’ajouter des informations dans le champ visuel de l’opérateur. Ainsi, des visuels sont juxtaposés à l‘environnement d’une unité visible en étant superposé au monde réel. La réalité augmentée permet l’intégration d’éléments virtuels en 3D dans un environnement réel. Cette technologie repose sur le principe d’une combinaison entre le réel et le virtuel pour disposer d’une illusion d’intégration parfaite.
  • L’Internet des objets : Il est question d’une technologie déterminante des industries intelligentes. Le principe est d’équiper les machines d’une usine par des capteurs munis d’une adresse IP leur permettant d’établir une connexion à d’autres équipements. La connectivité créée offre la possibilité de collecter et d’analyser les nombreuses données ainsi que de les échanger.
  • Le Big Data : Cette technologie désigne un nombre de données d’une importance qui dépasse très largement les capacités humaines ainsi que les équipements informatiques classiques dans le cadre de l’analyse de données. Le Big Data est devenu incontournable dans le processus de traitement des informations dans un grand volume en remplacement aux technologies de stockage des données devenues dépassées.
  • Les cobots : Il s’agit de machines robotiques petites de taille qui collaborent avec les opérateurs afin de les décharger des tâches quotidiennes qui sont contraignantes et ingrates. C’est une technologie incontournable dans l’industrie 4.0 qui permet aux opérateurs de réaliser d’importants gains en matière de productivité sans qu’il n’y ait aucun danger pour leur environnement.

 

L’industrie 4.0 est indiscutablement une industrie intelligente, vivante et moderne qui intègre des nouvelles technologies de pointe de réalité augmentée et de réalité virtuelle dans les différents métiers de la production. L’industrie 4.0 devient indispensable pour l’amélioration de la productivité, pour gagner du temps, gagner en efficacité, mieux communiquer avec les collaborateurs internes et externes, assurer une meilleure maintenance des unités de production, etc. L’industrie 4.0 a pour caractéristique principale de combiner de nombreuses ruptures technologiques, ce qui implique la transformation du modèle industriel en un modèle qui est très automatisé. Cette transformation industrielle se fait grâce aux nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, l’impression 3D, la réalité augmentée, le cloud computing et notamment le Big Data.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents
Articles similaires
Tags